• Attention à l'arnaque de la "Movie money" !

    Attention à l'arnaque de la "Movie money" !

    De nombreux faux billets de 20 et 50 euros en provenance de la Chine font leur apparition en France. Voici les astuces pour ne pas récupérer un faux billet.

     

    Ils ont tout de parfait sauf la valeur. En effet, ces faux billets de 50 et 20 euros ont la même couleur et la même apparence sauf que dans les détails, on s'aperçoit vite qu'il ne s'agit pas de vrais billets. Depuis plusieurs années, les enquêteurs tentent de lutter contre l'arrivée de cette "Movie money" envoyée par colis postal et produite en Chine. "La fausse monnaie est utilisée dans les films par exemple. Mais ces contrefaçons ne font en général pas la même taille que les véritables billets de banque. Dans le cas de la "Movie money", la ressemblance peut être trompeuse, la taille également, pour les personnes non averties", explique dans les colonnes du Populaire du Centre, un enquêteur de la Police judiciaire de Limoges.

    En Limousin et en Charente, de nombreuses personnes ont été arnaquées par cette monnaie ce qui a obligé les policiers à lancer un appel à la plus grande vigilance. Si jamais vous avez un doute sur un billet, il existe quatre astuces pour vérifier s'il s'agit d'un vrai ou d'un faux. Le premier concerne la signature des billets. Sur les vrais il y a celle de Mario Draghi (président de la Banque centrale européenne) alors que c'est la marque "Movie Money" qui y apparaît dans une typographie approximative. Deuxième élément alarmant : à la place de la traduction du mot "euro" en grec figure le mot anglais "PR?P" qui signifie "accessoire".

    Une peine très lourde

    Concernant la numérotation du billet, s'il s'agit d'un faux, elle aura la plupart du temps la même et sera composée de chiffres 6 et 8 du type "MB 66688880". Enfin dernière astuce et pas des moindres : sur la largeur du faux billet, il y a une inscription en Anglais très explicite : "This is not legal. It's to be used for motion props" qui signifie "Ceci n'est pas légal et ne peut être utilisé que comme accessoires".

    La mise en circulation de ces faux billets peut entraîner une lourde condamnation. Comme le rappelle Le Populaire du Centre, les faux monnayeurs encourent une peine de 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende et pourraient passer devant la Cour d'assises.

    Capital


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Mai à 17:03

    Encore ces chintocks de merde !

    2
    Rakia
    Jeudi 30 Mai à 17:22

     

    S’ils sont fabriqués en Chine ,comment sont- ils arrivés en France ,

    une grosse somme d’argent ne passera pas inaperçue en dépassant 

    la douane !? Heureusement,les commerçants sont équipés de détecteurs 

    de faux billets !

    3
    Jeudi 30 Mai à 17:58

    on a  vraiment  intérêt  à se  méfier,  et  tout vérifier !

    4
    Françoise
    Jeudi 30 Mai à 18:35

    Les fraudes sont partout et elles se multiplient ! De la part des Chinois rien d'étonnant ,ils imitent tout et fabriquent tout !

    5
    fripouille
    Mardi 18 Juin à 18:10

    Il va falloir faire attention. Souvent le papier aussi est différent : il ne craque pas. Merci pour ces renseignements. Est-ce bien raisonnable de faire payer des amendes à de faux monnayeurs ? Ils pourraient payer en fausse monnaie ! Le temps de vérifier ils seraient partis bien loin...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :