• Jane est une repentie. Après avoir élevé ses cochons pour leur viande, cette Anglaise n’a pu se résoudre à les emmener à l’abattoir. Ils sont devenus des cochons de compagnie ! 30 Millions d'Amis est allé les rencontrer.


    3 commentaires
  • Australie : une chienne poignardée à mort sous les yeux de sa maîtresse dans un parc

    La police locale a lancé un appel à témoins pour tenter d’identifier et d’arrêter l’homme ayant commis cet acte horrible, survenu mercredi après-midi.

    Luna, chienne de race Labrador-Retriever et âgée de 4 ans, était aimée de tout son entourage, à commencer, bien entendu, par sa maîtresse. Elle avait l’habitude de dormir près d’elle et se montrait douce et gentille avec tout le monde. Elle n’avait jamais fait preuve d’agressivité envers personne ni à l’égard des animaux.

     Pour la jeune femme de 22 ans qui était quasiment sa maman, il est bien difficile d’accepter sa mort. Les circonstances terribles dans lesquelles sa chienne a quitté ce bas-monde rendent cette disparition encore plus cruelle.

    Ce mercredi (17 mai) en fin d’après-midi,  Luna et Choco, l’autre chien de la maîtresse, accompagnaient cette dernière lors d’une promenade dans le parc Appleblossom Polyantha Reserve à Mirrabooka, dans la banlieue de Perth (sud-ouest de l’Australie).

    Les 2 chiens évoluaient sans laisse et Luna est allée à la rencontre d’un homme qui avait également un petit chien. Les observant de loin, la propriétaire de Luna pensait simplement qu’elle jouait avec lui, car il s’était agenouillé au-dessus d’elle et ne faisait aucun geste brusque. L’individu a alors mis sa capuche, marmonné quelque chose d’incompréhensible et pris la fuite en sautant par-dessus une clôture

    En s’approchant de Luna, sa maîtresse a réalisé avec effroi que la chienne saignait abondamment. Elle n’avait poussé aucun gémissement ni aboiement.

    La jeune femme s’est mise à crier et à appeler à l’aide, mais il n’y avait vraisemblablement personne dans les parages. Elle a porté Luna dans ses bras jusqu’au parking, puis l’a conduite chez le vétérinaire le plus proche, mais il était trop tard. Luna a rendu l’âme pendant que sa propriétaire tentait désespérément de stopper l’hémorragie en posant les mains sur la plaie et son cœur. Elle a senti son ultime battement. Elle l’a sentie partir…

    La police locale a ouvert une enquête pour tenter d’identifier et arrêter le criminel. Elle ne dispose, pour le moment, que du signalement fourni par la propriétaire de Luna. Il s’agirait d’un homme d’une quarantaine d’années, mesurant 1,80m, portant une barbe claire et vêtu d’un pantalon sombre et d’une veste à capuche marron clair.

    Les policiers ont lancé un appel à témoin et demandé aux résidents des environs dont les propriétés sont dotées de caméras de surveillance de visionner leurs enregistrements, dans l’espoir de trouver des images du suspect.

    Chien.fr

    Il y a vraiment des saloperies d'humains


    3 commentaires
  • Ce chien refusait de quitter son maître blessé

    ARGENTINE

    Des photos montrant un toutou collé à son propriétaire après que celui-ci eut chuté d'un arbre ont ému les internautes. Les ambulanciers ont eu du mal à convaincre l'animal de lâcher prise

    Jesus Haiche, un Argentin de 28 ans, était en train d'élaguer un arbre devant sa maison lorsqu'il a glissé et fait une chute de 2 mètres, atterrissant sur la tête. Le jeune homme, domicilié à Bahia Blanca (centre-est), a momentanément perdu connaissance. Quand il est revenu à lui, l'Argentin a retrouvé son chien Tony couché sur lui, en train de frotter son torse. 

    Ce chien refusait de quitter son maître blessé

    En attendant l'arrivée des secouristes alertés par des voisins, l'animal n'a pas quitté le chevet de son propriétaire, raconte «The Independent». Une fois les ambulanciers arrivés près du jeune homme, Tony a refusé de le laisser. Le chien s'est mis à aboyer et à montrer les dents, avant de comprendre que les personnes qui voulaient emmener son maître étaient là pour l'aider.

    Des photos prises par les ambulanciers montrent l'animal blotti contre son ami. Plus tard, Tony a même tenté de monter dans l'ambulance avec lui. Ces images, publiées sur le Net, ont touché de nombreux internautes. Sorti de l'hôpital sans blessure grave, Jesus Haiche a expliqué à la presse locale que son chien, qu'il a recueilli dans la rue, était comme un fils pour lui. «Un jour nous l'avons vu, lui avons donné de l'amour, de la nourriture, et maintenant il fait partie de la famille», a-t-il confié à la radio La Brujula 24

    20 Minutes.ch


    3 commentaires

  • 3 commentaires
  • A Percadero, près de San Francisco (Etats-Unis), une mère et sa fille ont aperçu en pleine nuit un puma s'emparer de leur chien qui se trouvait dans leur chambre.

    Etats-Unis : une mère et sa fille réveillées par un puma qui se saisit de leur chien

    © Capture d'écran YouTube Illustration.

    Grande frayeur dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 heures du matin, pour une mère de famille et sa fille à Pescadero, dans la région de San Francisco (Etats-Unis) lorsqu'un puma s'est introduit dans leur chambre rapporte le Los Angeles Times. L'animal sauvage s'est emparé de leur chien avant de prendre aussitôt la fuite.

    Selon le quotidien américain, Victoria Fought et sa fille Catalina, 12 ans, n'ont pas eu le temps de voir distinctement le puma. Elles auraient été réveillées par les aboiements de leur chien, un podengo portugais de 7 kg qui dormait jusqu'alors paisiblement au pied de leur lit.

    Victoria Fought et sa fille Catalina, 12 ans, sont encore sous le choc après l'attaque du puma. 

    Réveillées brusquement, elles auraient aperçu uniquement l'ombre du prédateur entrer par leur fenêtre avant de s'élancer sur leur chien et de repartir avec sa «proie» dans sa gueule précise NBC. Le chien de compagnie n'a pas pu être retrouvé malgré les recherches de cette mère de famille. Seule découverte : de larges empreintes de pattes similaires à celles d'un puma.

    Une attaque incroyable et choquante

    Une scène à peine croyable comme le confie Salvador Zuno, porte-parole du bureau du shérif du comté de San Mateo. «Elles sont très choquées par ce qui s'est passé», précise Salvador Zuno. En effet, l'observation de pumas dans cette région à proximité d'habitations est assez rare: «Ils s'attaquent habituellement à des animaux sauvages comme des cerfs mais jamais à des animaux de compagnie» affirme le policier qui poursuit : «ce qui est d'autant plus incroyable c'est que l'animal approche cette maison et y pénètre par une fenêtre».

    Le porte-parole du bureau du shérif du comté de San Mateo demande aux résidents de la région de prendre toutes leurs précautions et surtout de verrouiller leurs portes et fenêtres pendant la nuit.

    Le Parisien

    Quelle tristesse pour ce pauvre chien 


    2 commentaires
  • Magnifique !


    4 commentaires
  • Un accouchement difficile mais tout se termine bien !


    5 commentaires
  • Un dresseur tué par un éléphant dans un zoo japonais

    L'homme de 37 ans était en train de laver un éléphant d'Asie lorsqu'il a été frappé par le pachyderme.

    Un dresseur thaïlandais a été tué dimanche par un éléphant qui l'a frappé avec sa trompe dans un parc zoologique de l'ouest du Japon, a indiqué la police japonaise. Wichai Madee, 37 ans, était en train de laver un éléphant d'Asie avec l'aide d'un collègue quand le pachyderme a violemment agité sa trompe et l'a bousculé dans le parc Adventure World, dans la préfecture de Wakayama.

    "Bousculé violemment".

    "L'animal a peut-être exprimé une colère. Il a agité sa trompe et la trompe a frappé la personne qui travaillait devant lui", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police locale. "La personne a apparemment été bousculée violemment et sa tête a heurté la cage ou le sol", a-t-il ajouté.

    Le zoo a alerté les secours, mais le dresseur a succombé après son arrivée l'hôpital, selon la même source. L'accident s'est produit avant l'ouverture au public du parc zoologique.

    Europe 1

    L'Eléphant a peut-être eu mal quelque part.


    4 commentaires
  • Tout le monde n'est pas obligé d'être d'accord (sourire)

    Pour l'intelligence, j'aurais mis le caniche en premier (rire)


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique